Port de Brest
Point d'étape sur le projet d'aménagement

Ces derniers mois, plusieurs jalons ont été franchis dans l'aménagement du nouveau polder. La plateforme du quai EMR a été remblayée à l'automne 2018, puis la digue a rejoint le quai en fin d'année pour former un casier. A terre, les voiries sont prêtes et les aménagements paysagers prennent peu à peu forme. Retour sur un vaste chantier.

ouvrier sur le chantier
Marc Josse

Deux ans et demi de travaux

L'aménagement du nouveau polder, qui a mobilisé jusqu'à soixante-cinq entreprises à terre et en mer, est bien avancé. Après deux ans et demi de travaux, les surfaces existantes ont été stabilisées et équipées en réseaux et voirie, et les premières entreprises peuvent d'ores et déjà s'installer. Un grand parking a ainsi été construit au nord du site, et une large route capable de supporter des charges très lourdes mène au futur quai EMR.

Pensés comme une articulation entre la zone urbaine d’une part et le polder et ses activités industrielles d’autre part, les aménagements paysagers prennent forme et accueilleront les promeneurs fin 2019.

Schéma d'aménagement du nouveau polder : cliquez sur une icone pour lire un article (i) ou voir une vidéo (>)

Côté mer, le quai et la digue d’enclôture se sont rejoints pour former un casier qui, une fois rempli de matériaux de dragage, constituera une nouvelle surface de 14ha. Le quai sera équipé de deux postes à quai, et d’une plateforme de manutention de 100m de large capable de recevoir des éléments lourds de plusieurs milliers de tonnes. Cette plateforme est aujourd’hui en cours de consolidation.

Dernières opérations à venir, des dragages seront effectués au pied du quai EMR et des quais existants ainsi que dans le chenal d’accès au cours de l'automne et l'hiver 2019-2020, pour permettre aux très grands navires d'accéder au port.

Un terminal dédié au développement des énergies marines

Si le port de Brest se dote de nouveaux espaces, c'est pour accueillir une filière d'avenir, celles des énergies marines qui se développent aujourd'hui en Bretagne et dans le monde.

Jacket eoliennes  - Actu

Jackets d'éoliennes offshore sur le port de Bremerhaven (Allemagne) © Nicolas Job - Heos-Marine

Le terminal EMR, avec un quai et une voirie capables de supporter les milliers de tonnes des éléments d’éoliennes, ouvre la porte à cette filière émergente et à la création de nouveaux emplois. En misant sur les énergies marines, la Bretagne fait un pas de plus vers l'autonomie énergétique, tout en positionnant le port de Brest comme une référence pour les entreprises qui se développent autour de cette nouvelle filière.

 

> Pour en savoir plus sur le chantier du port de Brest : La Région Bretagne investit pour l'avenir (dossier publié dans le Télégramme).

Découvrez l'évolution du chantier en images

2016 : Le polder avant le début des travaux, constitué par apport de sédiments portuaires à la fin des années 1970. La surface existante sera augmentée de 14 ha pris sur la mer. - ©Panoramic Bretagne - Région Bretagne
2017 : Les terres fortement polluées sont évacuées par voie de mer vers deux centres de traitement, tandis que les pollutions faiblement concentrées, sans risque pour l'environnement ou la santé, seront confinées dans la future butte paysagère - ©Panoramic Bretagne - Région Bretagne
2017 : Création d'une zone refuge le temps des travaux (à gauche) : La préservation de la faune et de la flore a notamment influé sur le calendrier des travaux (respect des périodes de reproduction et nidification des espèces protégées) - ©Panoramic Bretagne - Région Bretagne
2017 : Stabilisation des surfaces existantes : le sol est recouvert de terre durant plusieurs mois et les eaux du sous-sol sont évacuées grâce à des drains - ©Panoramic Bretagne - Région Bretagne
2017 : le sol est recouvert durant plusieurs mois de gigantesques tas de terre s'élevant à 5 m de hauteur afin de le tasser - ©Panoramic Bretagne - Région Bretagne
2017 : Les eaux du sous-sol sont ensuite évacuées grâce à des drains souples en géotextile - ©Panoramic Bretagne - Région Bretagne
2017 : L'aménagement passe par un vaste chantier de génie civil pour installer les réseaux, les ouvrages de traitement des eaux et la voirie - ©Panoramic Bretagne - Région Bretagne
2017 : Installation de réseaux - ©Panoramic Bretagne - Région Bretagne
2017 : Installation de l'unité de traitement des eaux © Panoramic Bretagne - Region Bretagne
2017 : Construction de la voirie d'accès au futur quai EMR, adaptée à l'accueil de colis très lourds (plusieurs milliers de tonnes) - ©Panoramic Bretagne - Région Bretagne
2018: Avancement de l'aménagement du parking © Panoramic Bretagne - Region Bretagne
2017-2020 : Aménagements paysagers : création d'une butte paysagère de culminant à 11 mètres, d'un belvédère ouvert sur la rade et d'un sentier côtier qui longera la digue sur 400 mètres - ©Panoramic Bretagne - Région Bretagne
2017 : Début de la construction du quai EMR de 400 mètres de long et 22 mètres de haut, dont 16 mètres sous l'eau (en bas à gauche), et de la digue d'enclôture de 900 mètres de long (à droite). Une fois rejoints, ils formeront une nouvelle surface - ©Panoramic Bretagne - Région Bretagne
2017 : La digue d'enclôture est constituée d'une série de casiers circulaires métalliques remplis de matériaux terrestres ancrés sur le rocher et, côté mer, d'enrochements - ©Panoramic Bretagne - Région Bretagne
2018 : Chaque gabion (casier circulaire) formant la digue d'enclôture mesure 21 m de diamètre et est constitué de 140 palplanches (grandes planches métalliques) - ©Josse-BouyguesTP - Région Bretagne
2018 : Les gabions sont remplis de matériaux de remblais au fur et à mesure © Panoramic Bretagne - Région Bretagne
2018 : Le quai, destiné aux activités EMR, est constitué d'une alternance de pieux et de palplanches métalliques ancrés dans le sol rocheux. - ©Fly HD - Region Bretgane
2018 : Il sera doté d'une plateforme de manutention de 100 m de largeur directement connectée aux terre-pleins portuaires - © Fly HD - Region Bretagne
2018 : Remplissage du petit casier de la plateforme de manutention - © Fly HD - Region Bretagne
2018 : Travaux de la digue d'enclôture en cours (à droite) ainsi que du quai et de la future plateforme de manutention (en bas) - ©Panoramic Bretagne - Région Bretagne
2019 : La digue et le quai joints forment un grand casier. Au cours de l'automne et l'hiver 2019-2020, le sol au pied des quais et dans le chenal d'accès au port sera dragué pour permettre aux navires de très grande capacité d'y accéder - ©FlyHD - Region Bretagne
2020 : Ce grand casier accueillera les sédiments marins dragués pour créer une nouvelle surface aménageable de 14 ha - ©Virtualys EESAB, 2016 - Region Bretagne
A partir de 2020 : Stabilisation du nouveau polder issu des sédiments dragués et accueil des nouvelles infrastructures dédiées aux activités EMR, comme l'assemblage d'éoliennes et d'hydroliennes - ©Virtualys EESAB, 2016 - Region Bretagne
2020 : Les aménagements paysagers terminés permettront aux promeneurs de découvrir les activités du site depuis la butte paysagère qui culminera à 11m de hauteur - ©Jessica Morio-Trois Declic - Region Bretagne
2020 : Le sentier côtier qui longera la digue sur 400 m offrira une promenade avec vue sur la mer et les activités nautiques- ©Jessica Morio-Trois Declic - Region Bretagne
2020 : L’espace offert par le belvédère en gradins permettra d’accueillir des évènements culturels ou sportifs- ©Jessica Morio-Trois Declic - Region Bretagne


Suivez en images l'évolution du chantier d'aménagement du nouveau terminal dédié aux filières des Energies Marines Renouvelables (EMR) au Port de Brest.